Le témoignage de Philippe Grisval

1

Le Chtimuco voulait rendre hommage au docteur Philippe Grisval, décédé lundi à l’âge de 58 ans. Il était médecin, sa thèse portait sur l’étude du profil nutritionnel des enfants atteints de la mucoviscidose. Pas un hasard, car le docteur Grisval eut trois garçons dont Nicolas, atteint de cette terrible maladie. Il fut aussi bénévole et délégué Territorial du Nord-Pas-de-Calais de l’association Vaincre la Mucoviscidose. Philippe Grisval a grandement participé à la lutte contre la mucoviscidose avec ses nombreuses actions comme les Green de l’Espoir. Il a également écrit le premier édito du journal Chtimuco que vous avons créé en 2011. Nous voulons lui rendre hommage pour son courage et sa volonté malgré les épreuves difficiles, nous vous proposons de lire le témoignage qu’il avait partagé avec nous :

« Dix-neuf ans après,

Mais qu’est ce qui me pousse dix-neuf ans après le décès de notre fils Nicolas atteint de la mucoviscidose, à continuer le combat contre cette maladie qui a brisé notre vie, mais aussi marqué à tout jamais mes autres enfants Sébastien et Aurélien, notre famille, mais aussi tous les copains indéfectibles de Nico.Plusieurs possibilités me viennent à l’esprit : 

La rage et la colère, un sentiment pernicieux de ne pas avoir fait tout ce qu’il fallait, un deuil non terminé, un sentiment de pouvoir apporter un petit plus pour vaincre la mucoviscidose, une culpabilité non avouée, mais certainement très forte, des traits de caractère refusant la défaite face à un ennemi qui ne mérite plus d’exister… 

Cette liste pourrait être encore plus exhaustive, mais à quoi bon car c’est aujourd’hui que je peux agir. Pour le passé c’est trop tard, pour le futur je ne le connais pas. Quoi qui en soit il s’agit peut-être tout simplement d’une sensibilité à fleur de peau que je compense involontairement par mon investissement au sein de l’association. Il ne s’agit pas à mon sens d’un état d’esprit masochiste. 

La prise en charge de la mucoviscidose était bien différente il y a trente ans et ma fonction de soignant m’impose de participer au bien être des malades. Rien dans ces propos ne me semble égoïste, mais simplement le reflexe partiel d’une manière très personnelle de vivre après la mucoviscidose. » 

Philippe Grisval

Philippe Grisval

Partager cet article

À propos de l’auteur

Un Chti Membre est un bénévole qui lutte contre la mucoviscidose et qui veut diffuser un message. Chaque personne peut nous écrire pour diffuser des articles, des témoignages, des événements... Rejoignez-nous !

Un commentaire

Laisser un commentaire