La première vente des Vélos de l’Espoir en 2009

0

La première vente de vélos de l’espoir a eu lieu le 17 octobre 2009 à Lille. De nombreuses personnes étaient présentes afin de découvrir les différents vélos de l’espoir mis à leur disposition et pour récupérer un vélo en échange d’un don pour l’association Vaincre la mucoviscidose.

Histoire & Concept Acheter un vélo de l’espoir Découvrez les vélos disponibles

 

Pourquoi faire du vélo ? 

A n’en pas douter, la pratique du vélo est une activité sportive, mais c’est bien plus que cela si on ne la réduit pas à la compétition ou au simple moyen de déplacement urbain !

Évidemment, faire du vélo c’est développer à la fois son endurance et sa résistance, c’est aussi consommer des calories et éliminer toute surcharge pondérale au profit de la masse musculaire. Il faut donc consentir certains efforts, mais autrement que dans les autres sports.

Le vélo est la seule activité physique qui ne comporte quasiment pas de contre-indication : il n’y a pas de limite d’âge, en effet les cyclistes octogénaires ne sont pas rares ; les articulations, le squelette sont préservés à la différence de la marche et de la course à pied et nombreux sont les cyclistes qui ont été soignés, opérés pour des problèmes cardiaques, des cancers.

En fait, c’est à chacun de choisir sa façon de pratiquer le vélo : distance, vitesse, profil du parcours ; c’est à chacun de déterminer le type d’effort qu’il va fournir, mais quel qu’il soit, il sera physiologiquement bénéfique.

Mais l’essentiel des bienfaits du vélo est ailleurs : le vélo permet de retrouver le contact avec le monde qui nous entoure. Loin des stades et des salles de sport, le vélo nous entraîne sur les petites routes de campagne, nous permet par tous les temps (seul le verglas est rédhibitoire !) de découvrir les villages, leur habitat, les paysages, la flore, la faune qu’on avait perdus de vue. Quel plaisir en quinze kilomètres (ou plus) de passer d’un type de construction à un autre ! Quel plaisir de découvrir tel aspect pittoresque d’un lieu pourtant familier, mais traversé habituellement à vive allure en voiture ! Quel plaisir de réentendre le chant de l’alouette, de débusquer un faisan, un renard au détour d’un chemin, de voir s’éclore les jacinthes au printemps, la chicorée ou la digitale en été, les colchiques en automne au bord des routes. Le vélo permet ainsi de redécouvrir les saisons, leur rythme.

Le vélo c’est aussi le plaisir de s’arrêter, pour un quart d’heure, une heure pour profiter du spectacle d’un panorama, pour visiter une chapelle, un château, c’est pouvoir prendre le temps de satisfaire sa curiosité, de s’émerveiller, de sentir la présence de tous ceux qui nous ont précédés !

Le vélo a tout à gagner à se pratiquer à plusieurs, entre amis, en famille, il permet de papoter, d’échanger ses observations, de faire découvrir aux autres ce qu’ils n’avaient pas remarqué.

Bref, enfourcher son vélo pour une sortie, une balade sportive, c’est prendre le temps de vivre, de revivre, c’est oublier tout stress, c’est être certain, au retour de savourer un réel sentiment de plénitude parce qu’on s’est dépensé, mais aussi qu’on s’est enrichi !

Contactez-nous
Partager cet article

À propos de l’auteur

Co-créateur du Chtimuco. Je suis surtout responsable de l’action « Les Vélos de l’Espoir » depuis mars 1999 et des emballages cadeaux. Je fais du bénévolat et je me donne à 1000% pour cette cause car ma fille est touchée par cette maladie et je ne crois qu’aux chercheurs et à la médecine pour la sauver. Le nerf de la guerre étant l’argent, je me bats avec mes moyens pour en récolter pour Vaincre la Mucoviscidose.

Laisser un commentaire