Journée marathon : emballages et réveillon

0

Nous sommes le 24 décembre, le réveil sonne, il est 5h30 du matin. La journée va être longue, ce soir réveillon avec les enfants mais avant ça, j’ai une lessive, du repassage en retard, passer à la boulangerie pour le pain, les buches de ce soir et les coquilles de demain matin puis il y aura les emballages toute la journée. Ma fille et mes petites filles de Bourg-en Bresse sont remontées dans le nord pour les fêtes j’ai hâte de me retrouver enfin avec elles. J’ai mal au dos et mes bouts de doigts sont douloureux. J’aurai bien aimé profiter, prendre du temps avec mes enfants et petits enfants cette semaine. Le téléphone sonne, il est 8h30 :

« Allo Françoise, je ne peux pas venir aux emballages aujourd’hui, la petite dernière est malade, je suis désolée »
« Pas grave, soigne la bien et bon réveillon »
Pas grave mais ennuyeux … trouver quelqu’un le jour du réveillon de Noël.
«Allo Fabienne j’ai un souci, tu peux commencer les emballages plus tôt nous avons un désistement ? »
« Pas de problème, je serai là à 9h. A toute à l’heure !»

Ouf, c’est résolu . Merci Fabienne, ma meilleure amie. J’arrive à 8h55 au magasin, il y a déjà du monde : l’ouverture est à 9h. Je rejoins la table d’emballages salue mes amies et bénévoles de la première heure, les plus fidèles : Fabienne, Beatrice, Marie-Paule elles seront relayées dans la journée par Elisabeth, Christine,Martine, Jacky… Nous installons la pub de Vaincre la mucoviscidose et les premières personnes arrivent déjà pour leurs emballages.

Nous emballerons prés de 600 cadeaux. Aujourd’hui nous aurons nos lots de mécontents qui ne feront pas la queue et qui exigeront d’être servie en papier de suite, nous aurons nos radins qui feront emballer un caddie complet sans rien mettre dans les troncs. Mais heureusement il y aura tous les autres les sympas ceux qui nous encouragerons en saluant notre action et il y aura aussi ceux qui sont dans la peine à cause de cette maladie avec qui nous aimerions échanger sans en avoir le temps.

18h le magasin ferme enfin. Je suis crevée, une bonne partie de mes weekend passée chez Picwic depuis 1 mois. Cela use mais pas d’importance… je vais enfin passer du temps avec mes enfants et petits enfants. J’arrive à la maison tout est prêt, mes filles ont assurées, nous faisons la fête. Après quelques jours de repos, je fais les comptes. 760€ récoltés le 24 décembre sur les 2 magasins pour Vaincre la mucoviscidose ce qui fait un total de 9 783,32€ pour l’année 2015Alors tous les tracas et la fatigue s’effacent pour un temps, deux réflexions me viennent à l’esprit : vont ils enfin trouver le remède ? Et pourquoi sommes nous si peu à nous battre ?

Partager cet article

À propos de l’auteur

Bénévole depuis plus de 15 ans, je m’implique dans plusieurs actions de la région pour lutter contre la mucoviscidose, maladie dont ma fille est atteinte. Je m’occupe surtout des actions « Emballages cadeaux » à travers différents centres commerciaux de la métropole lilloise : un don contre un emballage cadeau. J’ai collecté plus de 15 000 € pour la recherche. Je recherche surtout des bénévoles pour m’aider, offrir de son temps est aussi un don. Rejoignez-moi !

Laisser un commentaire